A propos de ce blog et de mon livre

Cela fait bientôt vingt-cinq ans que, en 1996, j’ai soutenu ma thèse d’histoire, Images et connaissance de la licorne de la fin du Moyen Âge au XIXe siècle. J’ai ensuite assez rapidement abandonné toute idée de faire une véritable carrière d’historien, mais j’ai gardé de cet intermède un goût pour les vieux papiers et les thèmes un peu marginaux – au sens propre du terme, car, dans les manuscrits médiévaux, la licorne est souvent dans les marges.

Lorsque les circonstances m’ont, comme tout le monde, enfermé pour quelques mois, j’ai vu là une occasion de faire ce à quoi je pensais depuis déjà quelque temps, reprendre mes recherches avec moins d’enjeu et plus de plaisir, pour en tirer quelque chose de plus léger, de plus digeste, un livre ou à défaut un site web. 

J’ai trouvé un éditeur pour le livre mais, bien sûr, mon tapuscrit était trop long, beaucoup trop long. Il restait donc de la matière dont j’ai décidé de faire un site web. Le livre, aux éditions Ynnis, s’intitule sobrement Licornes, au pluriel car les licornes sont nombreuses, pas toujours gentilles et pas topujours blanches. Je posterai régulièrement sur ce blog tout ce que je n’ai pas pu y mettre. J’ai dû en effet renoncer à certain passages, et même à certaines parties qui abordaient trop longuement des sujets trop pointus – mais tout est un peu long et pointu en matière de licornes. Surtout, j’avais pour de nombreux chapitres des dizaines d’illustrations, parmi lesquelles la maquettiste a dû en choisir deux ou trois, vous les trouvez toutes ou presque ici.

While my english is sufficient for discussing boardgames and writing game rules, I’m afraid it‘s not good enough for history and literature. Unlike my boardgaming blog, this part of my website will be only in French.

My book is also only in French, but if you’re wiling to translate it in any other language, just contact me and I’ll forward you to the publisher.

Leave a Reply

Your email address will not be published.