Je vous vois à Essen ?
See you in Essen

Je serai du 24 au 28 octobre au salon du jeu d’Essen, en Allemagne. Si vous lisez mon blog, vous devez déjà plus ou moins savoir de quoi il s’agit, je vais donc me dispenser d’une description de cet événement.
À en croire la liste soigneusement tenue par Eric Martin sur le Boardgamegeek, ce sont pas moins de 1101 nouveautés qui y seront présentées cette année. Comme je le fais tous les ans depuis une quinzaine d’années, je vais donc répéter que, non, décidément, cela fait trop, nous sommes dans une bulle, cela ne peut pas continuer comme ça. Comme tous les Cassandre, un jour ou l’autre, je finirai bien par avoir raison.

En attendant, je prends ma part de ce succès, ou de cette bulle, avec pas mal de nouveautés récentes ou à venir. Si vous faites le voyage d’Essen, vous pourrez donc découvrir pas mal de trucs siglés Bruno Faidutti.

Dej, la splendide édition iranienne de Citadelles, illustrée par Hassan Nozadian, sera en vente sur le stand de Nice Games (4-E103). L’éditeur ne sachant pas très bien combien de collectionneurs ou de fans du jeu seront intéressés par cette édition un peu particulière, je vous conseille de réserver votre boite. Je serai sur le stand pour le dédicacer le vendredi et le samedi à 13h.

Dragons est un petit jeu de prise de risque, de psychologie et de mémoire très joliment illustré par mon ami david Cochard. Ce n’est plus vraiment une nouveauté pour les français, mais il n’est pas encore largement disponible dans le reste du monde. Il sera sur le stand de Matagot (3-E102), et sur celui du distributeur allemand, Boardgamebox (2A116). Je serai le vendredi et le samedi à 15h chez Matagot, puis à 15h30 chez Boardgamebox.

Fist of Dragonstones (Aux Pierres du Dragon) est un jeu d’enchères et de bluff conçu avec Michael Schacht. La nouvelle version, la « Tavern edition », a été très largement revisitée, pour plus de fluidité et surtout de variété, grâce à une cinquantaine de nouvelles cartes. Je sur le stand de l’éditeur, Stronghold (3-O111) le vendredi à midi et le dimanche à 11h.

Greedy Kingdoms est une toute nouvelle version d’un jeu de Hayato Kisaragi, originellement paru en 2009. Ce petit jeu « japonisant » n’est pas sans rappeler Citadelles, mais pour deux joueurs. Je serai sur le stand de l’éditeur, AEG (3-K107) le samedi à 16h.

Terra, un faux jeu de coopération qui n’est plus disponible depuis longtemps par chez nous, vient de ressortir chez un éditeur de Hong Kong, Jolly Thinkers. Vous pourrez acheter la nouvelle édition bilingue anglais/chinois sur leur stand, 4-A110.

Venture Angels est un petit jeu d’enchères et de bluff comme je les aime, aux règles simplissimes, qui arrive dans les semaines qui viennent chez l’éditeur coréen Mandoo Games (2-C112). Le jeu sortant tout juste de l’usine, il n’y aura qu’un petit nombre de boîtes disponibles, venues par avion.

• La production ayant pris un peu de retard, Le Petit Poucet, ma troisième collaboration avec Anja Wrede, magnifiquement illustré par Frédéric Pillot, ne sera pas en vente sur le salon, mais il y aura quelques boites de démonstration dans l’espace Asmodée.

Voila, sauf surprise de dernière minute, ce qui n’est pas totalement exclu, ce devrait être tout.

Bien sûr, le reste du temps, j’ai pas mal de rendez-vous avec des éditeurs, parfois pour signer des contrats ou discuter de jeux qui sortiront l’an prochain, parfois pour leur montrer mes prototypes. Ceux-ci sont cependant moins nombreux que prévu. Quatre de mes dernières créations ayant trouvé un point de chute ces dernières semaines, je n’aurai plus que deux ou trois projets dans mes cartons, et plutôt des trucs qui s’expliquent rapidement. Du coup, on risque souvent de se retrouver juste à boire des bières et causer du petit et du grand monde ludique, mais ce n’est pas plus désagréable  et il y pas mal de trucs à dire.

Au plaisir de vous y croiser.


From October 24 to 28, I will attend the Essen game fair, in Germany. Since you are reading my blog, you probably already know more or less what it is, so I will skip the event description this year.

According to Eric Martin’s carefully compiled listing on the Boardgamegeek, there should be 1101 new games shown there this year. Like every year for about fifteen years, I will again repeat that it’s clearly too many, that we are living in a bubble, and that this won’t last long. Like every Cassandra, I shall eventually end up being right some day.

In the meantime, I try to get my share of the, or the bubble, which means that if you are visiting Essen, there are several places where you might find some more or less new Faidutti stuff.

Dej, the gorgeous Iranian edition of Citadels, with art by Hassan Nozadian, will be on sale at the Nice Games booth (4-E103). Since the publisher has no real idea how many collectors or Citadels enthusiasts will want to buy this version, I suggest you preorder your copy. I’ll be there for signings on Friday and Saturday at 1 pm.

Dragons, a light push your luck, psychology and memory card game with cute art by my friend David Cochard, is already in shops for a few weeks, and will be demoed and sold at the Matagot booth (3-E102), and at the German distributor, Boardgamebox . I’ll be  Friday and Saturday at 3 pm at Matagot and then at 3:30 at Boardgamebox.

Fist of Dragonstones is an auction and bluffing game codesigned with Michael Schacht. The new « Tavern edition » has been largely revisited for more fluidity and variety, and has about fifty new character cards. It’s published by Stronghold games, and I’ll be at their booth (3-O111) Friday at noon and Sunday at 11 am.

Greedy Kingdoms is a brand new version of a light two player game originally designed by Hayato Kisaragi, and first published in 2009. this light « japanese style » game feels a bit like a two player version of Citadels. I’ll be signing at at AEG (3-K107) on Saturday at 4 pm.

Terra, a fake cooperative game, is no more published in the Western world, but has just been republished by a Hong Kong publisher, Jolly Thinkers. You’ll be able to buy the new bilingual Chinese/ English edition at their booth, 4-A110.

Venture Angels is a very light auction and bluffing game, with xtremely simple rules, which ought to hit the shelves in the coming weeks. The Korean publisher, Mandoo Games (2-C112), will only have a few dozen air-shipped copies for sale at Essen.

• Due to production issues, Lost in the Woods, the third game I’ve designdd with Anja Wrede, gorgeously illustrated by Frederic Pillot, won’t be ready to sell in Essen, but there will be a few advanced demo copies somewhere in the Asmodee space.

I think that’s all, unless there’s a last minute surprise, which I can’t completely rule out.

I have several appointment scheduled with publishers, to sign contracts, to discuss upcoming games, and to pitch my last prototypes. These are fewer than expected. In the very last weeks, four of my recent designs have found a home, and I only have two or three games left, mostly light stuff that can be explained in a few minutes. As a result, we’ll probably end just drinking beers and discussing the big and small gaming world, which is always fun.

Anyway, i hope to see you there.

Choisissez votre assassin !
Choose your Assassin!

Je viens de recevoir quelques boites de l’édition Dej, l’édition iranienne de Citadelles, dont je trouve les illustrations magnifiques. Du coup, je me suis amusé à installer un plugin de sondages sur mon site, pour permettre à chacun de choisir le plus bel assassin, la plus belle église, le plus beau chef de guerre, entre la toute première version du jeu, l’édition indonésienne projetée il y a une dizaine d’années et finalement jamais publiée, la grosse boite avec plein de nouveaux personnages parue l’an dernier, et la nouvelle version en Persan.

I just got my first copies of Dej, the Iranian version of Citadels, and really like the art. This was a good oportunity to add a poll plugin to my site, so that you can all choose your assassin, your church and your warlord among the very first version of the game, the unpublished indonesian edition which was unfortunately cancelled, the new big box edition with lots of new characters, and the new Persian version.

[socialpoll id=”2493321″]

[socialpoll id=”2493325″]

[socialpoll id=”2493326″]

Les illustrateurs du jeu sont :
pour l’édition originelle : Florence Magnin, Jean-Louis Mourier, Julien Delval
Pour l’édition indonésienne : Rizka Septiadi et David Tandayu.
Pour l’édition US de 2017 : Andrew Bosley, Simon Eckert & beaucoup d’autres.
Pour l’édition iranienne: Hassan Nozadian

The artists are :
For the first edition : Florence Magnin, Jean-Louis Mourier, Julien Delval
For the Indonesian edition : Rizka Septiadi et David Tandayu.
For the 2017 edition : Andrew Bosley, Simon Eckert & many more.
For the Iranian edition: Hassan Nozadian

Une Citadelle en Perse
A Citadel in Persia

Il y a une dizaine d’années, un éditeur indonésien avait commencé à travailler sur une édition de Citadelles illustrée par des artistes locaux. Pour toute une série de raisons, ce projet, dont j’ai raconté l’histoire dans un autre poste de ce blog, a finalement été abandonné. Je l’ai beaucoup regretté, car j’aurais bien aimé avoir quelques boites de ce Citadelles oriental. Un peu plus tard, il fut question d’une version mormone, elle aussi abandonnée, mais je ne suis pas sûr que cela relevait vraiment de l’exotisme.

C’est d’un tout autre orient, plus proche, que vient finalement le Citadelles exotique. Il y a trois ans, j’ai été contacté par Alireza Lolagar, de Houpaa, qui souhaitait publier Citadelles en Persan. Les jeux de société modernes sont de plus en plus populaires en Iran. Houpaa en est le principal éditeur, et les cafés jeux s’y développent rapidement. Ceux que cela amuse ou intéresse peuvent lire, ou du moins comme moi regarder, le principal site d’information ludique en persan, roomizgames.

Mais revenons à Citadelles. Comme je le fais désormais chaque fois que je reçois une proposition d’un pays où le jeu n’est pas encore disponible, je l’ai d’abord renvoyé sur mon éditeur américain, Fantasy Flight Games, qui s’occupe déjà de la traductions du jeu dans une vingtaine de langues. Il s’est trouvé que les choses étaient plus compliquées qu’à l’habitude, les sanctions commerciales américaines contre l’Iran interdisant à Fantasy Flight Games de travailler avec un éditeur iranien. Il faut croire que le jeu de société est d’une grande importance stratégique. En revanche, il n’y avait aucun obstacle à ce que moi, en France, signe directement le contrat d’édition avec les iraniens, s’ils n’utilisaient pas les illustrations appartenant à Fantasy Flight. Je ne demandais pas mieux, puisque cela me permettait d’avoir un Citadelles exotique, et bien différent de celui qui avait failli être publié en Indonésie. Je dois aussi remercier Maryam, une amie d’Alireza qui vivait alors à Paris et a beaucoup aidé à faire aboutir ce projet.

C’est un artiste iranien, Hassan Nozadian, qui a réalisé toutes les illustrations, adaptant ainsi l’univers du jeu à l’imaginaire persan. Le résultat est particulièrement élégant, à la fois proche et très différent de l’original. Décors et personnages sont plus proches que je ne l’imaginais des clichés orientalistes tels que je les ai discutés dans mon petit essai sur le sujet. Les paysages désertiques sont agrémentés de rares cèdres ou cyprès, les temples et caravansérails, de pierre blanches ou beiges, allient larges arcades et formes massives. Les couleurs vives, en revanche, sont assez rafraichissantes, loin des ocres et des beiges que les occidentaux se sentent obligés d’utiliser dès qu’ils dessinent le Moyen-Orient, oubliant que dans ces coins là, s’il y a le désert, il y aussi la mer.


Les étapes du dessin du Roi par Hassan Nozadian

Même la couronne a été redessinée, sr le modèle bulbeux des couronnes sassanides.
Couronnes occidentale et orientale

Quelques fans de Citadelles m’ont déjà demandé comment ils pourraient se procurer cette édition un peu particulière. Hoopa games devrait être présent à Essen cette année, et le jeu sera sans doute ensuite vendu en Europe par la petite boutique en ligne nicegameshop, spécialisée dans les jeux sérieusement exotique.

Dej (Citadelles)
Un jeu de Bruno Faidutti
2 à 8 joueurs – 30 à 60 minutes
Illustré par Hassan Nozadian

Publié par Hoopa Games
Présentation du jeu chez l’éditeur

Hassan Nozadian, illustrateur de Dej


Ten years ago, an Indonesian publisher started working on a localisation of Citadels illustrated by local artists. This project was finally cancelled, and all that’s left is a few graphic files. I regret it a lot, because I would have liked to own a few copies of this very exotic Citadels. You can read more about this story in an older blogpost. More or less at the same time, a mormon version was also considered, but I’m not sure it qualifies as exotic.

The oriental Citadels is finally coming from another, and much nearer, East. Three years ago, I was contacted by Alireza Lolagar, from Houpaa, who wanted to publish Citadels in Persian. Modern boardgames are becoming popular in Iran. Houpaa is the main publisher there, and game cafés are on the rise. Those interested might read, or at least like me have a look, at the main iranien board game website, roomizgames.

But let’s get back to Citadels. As I do every time I am contacted by someone willing to publish Citadels in some exotic country where it isn’t available yet, I forwarded Alireza to Fantasy Flight Games, which already deals with localisation of the game in about twenty languages. This time, things were more complicated than they are usually, since my friends at FFG found out that US commercial sanctions against Iran forbid them to deal with an Iranian publisher. Yes, it looks like boardgames are that strategic. On the other hand, there was no problem with me dealing directly with Iranians, providing they didn’t use the art owned by FFG. All the best for me, I was now going to have an oriental Citadels, and a completely different one than the one I nearly got in Indonesia. I must also thnk Maryam, a friend of Alireza who was living in Paris at that time and helped a lot with this project.

All the art for the Persian edition of Citadels is by Iranian artist Hassan Nozadian. I really appreciate the way he managed to to make something both really different and very true to the original. Places and characters are not that different from the orientalist clichés I discussed on my short essay on this topic. Desert landscapes with the occasional cedar or cypress, massive temples or caravanserais with wide arcades. Colors, on the other hand, are bright and fresh, quite different from the browns and beiges western game illustrators always use when depicting the Middle-East, as if forgetting that while there’s indeed desert there, there’s also sea.


The King, from sketch to final card, drawn by Hassan Nozadian

Even the crown was redesigned, with a bulb inspired by Sasanian models.


Eastern and Western crown.

Citadels fans have already asked me how they can find a copy of this very specific version of the game. Hoopa Games will have a booth. at Essen this year, and the game will probably be sold then by nicegameshop, a small German shop specialized in seriously exotic gaming stuff.

Dej (Citadels)
A game by Bruno Faidutti
2 to 8 players – 30 to 60 minutes
Art by Hassan Nozadian
Published by Hoopa Games
Publisher’s Citadels webpage

The publishing team of Dej